Changement d'itinéraire.

Publié le

Changement d'itinéraire.

Samedi 24 aout 2013

Bonjour, après un bivouac au beau milieu d’une descente interminable, dans l’entrée d’un chemin forestier bien en herbe, nous démarrons vers neuf heures pour finir cette descente, les chevaux pas encore bien chauffés sous une pluie intermittente, nous prenons à droite dans le village de Linchamps, une route conseillée par la vieille de la croisée de deux chemins, pas eu le temps de parcourir deux cents mètres sur cette voie que nous voila bloqué dans une forte cote, plus possible d’avancer ni de faire demi tour, callé entre deux vieilles bâtisses notre jeune Ursula fait un 90° vers la gauche, je suis derrière avec la maison qui roule tirée par deux athlètes dans une bonne cadence, aille, je ne sais passé avec la maison qui roule il me manque vingt centimètres, STOP urgent, on fait glisser la jeune sur le côté, un, deux essai de démarrage en côte, impossible on lisse le bitume, le feu sort presque des fers de nos deux braves, prudent, nous arrêtons tout ! Plus bas dans le village à côté de la chapelle, trois vaillants bucherons à l’œuvre sur un élagage à risque nous propose la main, aussitôt que leur boulot leur permet ils arrivent, on détèle, nous emmenons les chevaux plus bas à côté de cette chapelle, attachés aux poteaux indicateurs, ils sont en sureté sous une pluie fine, les courageux hommes prennent en main la destinée de la maison qui roule pendant que je gère les freins dans une marche arrière d’enfer dans laquelle je ne vois rien ! Et hop le demi tour effectué une cinquantaine de mètres plus bas, ils nous gèrent la manœuvre pour la descente, quand à moi je suis toujours à la gestion des freins, mais cette fois je vois où nous allons ! la petite Alex court près de son courageux grand frère et lui donne sa casquette et son vêtement de pluie, pour continuer de veiller nos trois gros au pied des poteaux indicateurs, Béa et moi attelons Ursula en hâte, vite fait, bien fait, elle reprend la route avec les deux filles après une heure de pose, Arthur et moi aidés par un homme bien sympathique et son fils, attelons Ubac et Vitavie encore sous le stress de notre arrêt forcé, au redémarrage notre Ubac se cabre pour un démarrage en force, je les contrôle, une demi heure plus tard, ils sont calmes, nous finissons quand même cette étape quelques vingt kilomètres plus loin à Monthermé.

Bonne soirée Harald

Changement d'itinéraire.
Changement d'itinéraire.Changement d'itinéraire.
Changement d'itinéraire.Changement d'itinéraire.Changement d'itinéraire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article