Dernière journée

Publié le

DIMANCHE 26 MAI 2013

Dernière nuit passée à quatre chez notre amie Véronique, tous levés très tôt car excités de prendre l’avion. Attente de notre ami Cédric, il devait être présent vers dix heures, comme à son habitude nonchalante, il me faut l’appeler car il est déjà onze heure quinze, enfin il arrive, nous filons chez « I LOVE YOU LE MARDI » dernier repas kréol mersi la Réunion, tous nos amis proches étaient présent Phil, Nath et leur fils Etan, Cédric, Nadia et leur fils Henzo mais aussi Liliane et ses trois fils et belles filles. A seize heures un petit gouté s’est imposé ! Mmm du songe sucré, enfin dix sept heures le départ s’annonce…arrivé chez notre ami Louis chez qui nous avions déjà déposé les valises le matin de cette journée. Le petit Louis, plus affolé que nous avait du mal à trouver ses clés et la carte verte d’assurance de son fourgon, nous met en retard de quelques minutes sur la route de l’aéroport Roland Garos où nous devons nous présenter comme tous les voyageurs trois heures à l’avance pour l’enregistrement des bagages… après moins de vingt minutes de route, arrêt obligatoire à la station Total manière de dire au revoir un peu plus tard à nos amis de St Paul, une larme s’échappe vite dissimulée par les lunettes de soleil.

Malgré les paroles rassurantes du petit Louis, je vois défiler les minutes dans un embouteillage qui ne semblait pas en finir, au final nous y arrivons à Roland, seulement moins d’une heure avant l’embarquement, nous sautons tous les quatre hors du minibus de Louis les valises à la main comme des sauvages nous nous dirigeons à l’enregistrement qui se fait en moins de deux minutes « cool pas de bouchons » si vite que nous attendons Louis, Nadia, Henzo et Cédric avec sa patte folle, peu de temps pour se dire au revoir, quelques soupirs échangés que nous sommes déjà les derniers dans la fille d’embarquement, aille, voila que nous avançons, dernières accolades franches d’amis qui se quittent, inévitablement quelques larmes coulent sur les joues de tous… JE VOUS DIS MERCI LES AMIS.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article