On a perdu une roue!

Publié le

Lundi 26 août 2013

Ce matin, réveil vers 6 heures, je petit déjeune avec une délicieuse confiture de mûres que papa a mitonné la veille. On attèle, maman part en avant avec Alex sur la calèche tirée par URSULA. Papa et moi sur la roulotte entrainée par UBAC et VITAVIE, après avoir parcouru à peine 2 KM, subitement, la maison qui roule semble lever le nez vers le ciel entre deux rangées de maisons ; en même temps, les chevaux et nous entendons un bruit rauque, papa se débrouille pour s’arrêter rapidement, c’est assez difficile car nous sommes en pleine ville, je cours devant les chevaux pour les garder calme, papa file voir derrière, dès son retour vers moi, il me dit qu’il faut dételer parce que la roue est tombée. Alors qu’une gentille dame qui nous avait déjà croisé lors de notre périple sur Linchamps, me voit en peine avec papa et la maison qui roule, elle nous propose de prévenir maman afin qu’elle ne s’inquiète pas de notre grand retard, c’est ainsi qu’elles ont guetté notre arrivée pendant deux heures sur un parking entourées de hollandais en mobil home. Le paternel et moi à la tâche, nous allons mettre les chevaux à l’abri de la circulation, on attache nos deux braves à un poteau sur le bord de la Meuse à cinq cents mètres de la maison qui roule, je me propose pour surveiller les bidets pendant que papa, lui, s’occupe de remettre la roue en place… deux heures plus tard on reprend la route jusque Sécheval, notre arrêt pour déjeuner et mettre nos trois au repos quelques bonnes dizaines de minutes bien méritées. Ensuite, on se ravitaille en eau : deux cents litres d’une source limpide feront l’affaire pour cette fois. La route nous appelle, on gratte du sabot jusque Renwez, une fois le campement bien posé, maman va en vélo à la grande surface, pendant ce temps, je trie les photos avec papa, il ne résiste plus à piquer un somme, je finis donc seul le classement. La famille n’a pas de mal à s’endormir car tout le monde a été bien en alerte aujourd’hui.

Arthur vous souhaite une bonne soirée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article